Comments

  1. Cet article m’a beaucoup intéressé parce que je suis admiratif des graffitis et des fresques murales. J’ai toujours opté pour le cadrage serré. En post traitement, je redresse les défauts de perspective, je corrige la luminosité j’élimine les éléments “parasites” (véhicules, fils électriques,…) et je ramène l’oeuvre de l’artiste à la présentation d’un tableau. L’approche du cadrage large, des prises de vue insolites est nouvelle pour moi, je vais en tenir compte dans le traitement (ou non) des nombreuses photos de fresques murales que j’ai “en stock”

    1. les libertés de cadrage permettent des approches très diverses d’une oeuvre murale dans son environnement… des idées créatives de prise de vue et de mise en scène feront le reste…

Post a Comment